Lexique menuiserie extérieure – Terminologie – Définitions

Petit texte que l’on peut rencontrer dans un rapport d’expertise

"Il faut remplacer les flipots de la pièce d’appui du bâti pour que la goutte d’eau du capot serreur en traverse basse du châssis à l’anglaise soit à l’aplomb du congé du rejingot devant le calfeutrement."

Que peut en déduire le néophyte sans traduction des termes spécialisés ?

Vous trouverez ici quelques définitions qui devraient permettre de clarifier cette phrase.

Affleurer

Pour des éléments juxtaposés, c'est être au même niveau. Mettre au niveau le parement de deux éléments contigus.

Allège

Elément  situé entre le niveau d'un plancher et l'appui d'une baie ; l'allège a la même largeur que la baie ou la largeur de plusieurs baies juxtaposées.

ATEx (Appréciation Technique d'Expérimentation)

Procédure rapide d'appréciation de tous produits ou procédés ne faisant pas encore l'objet d'un Avis Technique ou d'une norme.

Avis Technique

Cahier des prescriptions et des conditions de validité spécifiques à un produit ou un procédé non traditionnel permettant de conclure à une durabilité satisfaisante, équivalent au produit traditionnel.

Baie

Ouverture dans un mur limitée par des plans généralement perpendiculaires aux plans du mur.

Bâti

De façon générale, ensemble de pièces de bois ou de métal dont l'assemblage compose une ossature ou un encadrement.

Menuiserie : ouvrage d'encadrement fixe (dit dormant), en général à feuillures ; scellé autour de l'ouverture d'une baie, il reçoit un châssis ouvrant (porte, fenêtre, trappe...).

Battue

Pièce, rapportée ou non, assurant la jonction linéaire, généralement verticale, entre deux vantaux d'une fenêtre.

Bavette

Bande ou feuille étroite horizontale de métal rapportée sur un ouvrage ou une jonction d'ouvrages, pour les abriter des ruissellements de l'eau de pluie.

Béquille

Poignée de porte en forme de manche coudé fréquemment traversée par une tige carrée.

Biellette

Pièce métallique plate présentant une articulation à chaque extrémité.

Bloc baie

Ensemble fenêtre, coffre et volet roulant.

Bloc-baie ou bloc-fenêtre

Ensemble autonome assemblé d'une fenêtre avec son coffre de volet roulant. L'ensemble est posé en une seule opération pour fermer la baie.

Bloc porte extérieur

Porte séparant les ambiances intérieures et extérieures, participant à l'enveloppe du bâtiment, comportant à la fois, son dormant (bâti / huisserie) et son vantail (ou ses vantaux).

Calfeutrement

Garnissage d'un joint séparant deux éléments : par exemple mur / dormant de fenêtre, dont la fonction principale est d'assurer l'étanchéité à l'eau et/ou à l'air. Un tel calfeutrement est souvent appelé "garniture d'étanchéité". Un cordon de mastic sur fond de joint est un calfeutrement.

Calfeutrement humide renforcé

Calfeutrement exécuté au mortier de liant hydraulique renforcé par une rainure destinée à recevoir un mastic d'étanchéité.

Capot

Profilé d'habillage extérieur assurant l'aspect architectural, généralement maintenu par clipage sur les profilés serreurs .

Cassette

Panneau d'habillage esthétique, généralement constitué d'une tôle dont les quatre bords sont repliés pour la rigidité.

Châssis

De façon générale,  cadre mobile de menuiserie, vitré ou non, qui compose le vantail d'une croisée, d'une porte, d'une trappe, etc. Un châssis peut être basculant, pivotant, à projection ou coulissant, souvent employé dans la profession pour des éléments de menuiseries fixes.

Châssis de toiture

Désigne à la fois l'encadrement fixe ou le coffre des lanterneaux, trappes de désenfumage et fenêtres pour toits en pente, et leur élément ouvrant.

Clair de jour

C'est le clair de vitrage, c'est-à-dire la partie visible du vitrage et qui laisse passer la lumière.

Clipage

Le clipage est un assemblage mécanique de deux pièces par un emboîtement pour lequel le démontage ne peut se faire que par une intervention manuelle volontaire.

Cochonnet

Partie des montants et de la traverse haute du dormant restant visible de l'extérieur après la pose d'une fenêtre.

Congé

Moulure concave en quart de rond dont l'arrondi est en général tangent à une surface plate.

Contreventement

Ensemble de liens ou contrevents s'opposant à la déformation latérale d'une charpente ou d'une ossature quelconque. Plus généralement, consolidation par triangulation à l'aide de pièces obliques, visant à empêcher toute déformation par poussée horizontale.

Cordon de mastic

Garnissage de joint à base de mastic élastomère ou plastomère forcé dans un interstice linéaire et sur un fond de joint, par extrusion à l'aide d'un pistolet à buse extrudeuse.

Couvre-joint serreur ou serreur

Profilé destiné à réaliser le maintien de deux remplissages contigus ou d'un remplissage et d'une tôlerie de rive, par pincement (généralement par vissage).

Crémone

Dispositif de fermeture des vantaux des fenêtres et des portes-fenêtres, dans lequel une poignée à bascule commande deux verrous par l'intermédiaire de tiges : les tiges glissent dans des coulisseaux de guidage, pour pénétrer dans les gâches des dormants. Les crémones modernes sont en général encastrées dans l'épaisseur du vantail.

Drainage

Disposition pour évacuer vers l’extérieur les eaux d’infiltration, soit récupérées dans les gorges de la pièce d’appui ou du seuil, soit s’infiltrant accidentellement dans la feuillure à verre ou à élément de remplissage.

Dressage

Opération de reprise du gros œuvre pour le rendre conforme aux tolérances admises de la baie.

Ebrasement

Biais ou évasement donné aux côtés intérieurs des tableaux pour faciliter l'ouverture des vantaux ou donner plus de lumière.

Eclisse

Pièce d'assemblage usinée pour assurer la jonction des profilés d'ossature bout à bout.

Embrasure

Espace libre aménagé dans l'épaisseur d'un mur pour recevoir une fenêtre. Les côtés de l'embrasure sont appelés tableaux.

Ensemble menuisé ou fenêtres composées

Ensemble constitué de plusieurs châssis accolés ou superposés, fixes ou mobiles, séparés par des parties dormantes (meneaux ou traverses), le tout étant préfabriqué en atelier et livré tout monté sur le chantier.

Un ensemble menuisé peut n'avoir qu'un seul bâti dormant périphérique ou être constitué d'un assemblage de différents sous-ensembles ayant chacun leur dormant. Mais dans un ensemble menuisé, cet assemblage est effectué en atelier avant livraison sur le chantier.

Fabricant (de verre) ou floater

Entreprise qui procède à la fabrication du verre plat (fusion), produit de base utilisé par les transformateurs.

Façade cadre

procédé de façade constitué d'éléments pré-assemblés avec vitrages et remplissages posés en atelier ayant une hauteur de un ou plusieurs étages.

Façade VEC (Vitrage Extérieur Collé)

Principe de mise en œuvre d'un vitrage par collage sur son cadre, en lieu et place des feuillures avec parcloses.

Façade rideau

Partie de l’enveloppe du bâtiment normalement constituée de profilés horizontaux et verticaux assemblés entre eux et ancrés à la structure porteuse du bâtiment, continue devant les nez des planchers et refends.

Fenêtre à la française

Fenêtre à un ou deux vantaux ouvrant vers l’intérieur par rotation autour d’un axe vertical situé le long d’un (des) montant(s) de rive.

Fenêtre à l’anglaise

Fenêtre de même disposition que la fenêtre à la française mais ouvrant vers l’extérieur.

Fenêtre à soufflet

Fenêtre à un vantail, ouvrant par rotation autour d’un axe horizontal situé le long de la traverse basse.

Fenêtre oscillo-battante

Fenêtre dont un vantail combine les modes d’ouverture à soufflet et à la française ; ce dernier mode d’ouverture étant prévu généralement pour le nettoyage.

Fenêtre à l’italienne

Fenêtre à un vantail soutenu par biellettes, s’ouvrant par projection de la traverse basse vers l’extérieur et par rotation autour des axes horizontaux des biellettes.

 Fenêtre basculante

Fenêtre à un vantail ouvrant par rotation autour d’un axe horizontal situé dans la hauteur des montants. La partie haute du vantail s'ouvre vers l'intérieur et la partie basse s'ouvre vers l'extérieur.

Fenêtre pivotante

Fenêtre basculante dont l'axe de rotation est vertical dont l'axe de rotation vertical est fixé sur les traverses.

Fenêtre à guillotine

Fenêtre à un ou plusieurs vantaux superposés ouvrant par translation verticale dans leur plan.

Le terme "fenêtre" désigne également les portes-fenêtres et les portes d’entrée.
Flipot

Pièce d'assemblage fixée sur un premier élément et permettant l'engagement du second de manière coulissante.

Float

Procédé de fabrication du verre plat en continu en un large ruban (3,50 m), s'étalant à la sortie du four sur un bain d'étain en fusion, sur lequel il se refroidit progressivement.

Fond de joint

Cordon de mousse qui limite la profondeur et définit le profil arrière d'un produit de calfeutrement (mastic).

Fourrure

Profilé ajouté sur le dormant d'une fenêtre afin de lui donner plus d'épaisseur. 

Gâche

Pièce de quincaillerie fixée au bâti dormant dans laquelle se loge le pêne de l'ouvrant permettant la condamnation d'ouverture de la fenêtre.

Garde d'eau

Hauteur du ressaut (décrochement formant une petite digue) s'opposant à la pénétration de l'eau vers l'intérieur par écoulement gravitaire (peut désigner le ressaut lui-même).

Garniture d'étanchéité

Profilé extrudé en élastomère clipsé dans une gorge ou cordon de mastic extrudé en place sur un fond de joint. Elle a pour fonction d'obturer le joint.

Goutte d'eau

Petit canal placé en sous face d'un élément recevant des eaux de ruissellement, qui interdit le cheminement de l'eau par tension de surface sous cette sous face.

Hot melt

Ce terme fait référence au mastic de scellement butyle thermofusible pour la fabrication des vitrages isolants en simple et double barrières.

Imposte

Cadre fixe ou ouvrant, situé immédiatement au-dessus d’une fenêtre et dont il est séparé par une traverse.

Jet d’eau

Profilé ayant pour but de rejeter vers l’extérieur les eaux de ruissellement (petite bavette).

Joint

Interruption rectiligne ménagée dans un ouvrage pour absorber des différences de mouvement ou de comportement. A ne pas confondre avec le profilé élastomère ou le cordon de mastic, qui assure l'obturation de ce joint.

Lame d'air isolante respirante

Volume d'air contenu entre deux vitrages et mis en équilibre de pression partielle de vapeur d'eau avec l'extérieur du bâtiment au moyen d'orifices assurant l'assèchement de la lame d'air, sans convection, par la seule perméance des orifices. 

Linteau

Elément porteur (béton, pierre, métal, bois) situé au dessus d'une ouverture. Il a aussi pour rôle de permettre la répartition des charges sur les murs encadrant la fenêtre.

Meneau

Pièce verticale d’un cadre dormant séparant deux vantaux ou deux parties fixes dans un panneau menuisé.

Menuiserie extérieure

Ensemble des ouvrages de remplissage et de fermeture des baies, tels que les fenêtres, portes-fenêtres, portes d'entrée et volets.

Norme

Document précisant les spécifications techniques d'un produit ou d'un procédé leur conférant le statut de technique traditionnelle.

Paumelle

Organe qui assure la rotation du vantail sur son dormant.

Parclose

Baguette ou profilé assurant le maintien d'un vitrage ou de tout autre remplissage dans sa feuillure.

Perméance

Expression de la quantité de vapeur d'eau qui traverse un espace ou une paroi en un temps donné et sous un gradient donné de pression partielle de vapeur d'eau.

Pièce d'appui

Traverse basse du dormant d'une fenêtre en contact avec le gros œuvre. 

Porte extérieure

Le terme "porte extérieure" doit être interprété comme un ensemble vantail et dormant associé, ensemble parfois appelé bloc porte.

Porte-fenêtre

Fenêtre permettant le passage des personnes.

Précadre

Encadrement fixé au gros œuvre et destiné à recevoir une menuiserie.

Refend

Mur porteur intérieur à un bâtiment, en général perpendiculaire à ses façades.

Rejingot

Bord relevé à l'arrière de l'appui d'une baie maçonnée ou en béton destiné à recevoir la traverse basse d'une fenêtre, de manière à ce qu'elle soit rehaussée par rapport à l'appui.

Seuil

Le mot seuil peut être utilisé pour désigner :

  • soit la traverse basse du dormant d'une porte-fenêtre ou d'une porte extérieure ;
  • soit la partie basse d'un encadrement de baie destinée à recevoir une porte ou une porte-fenêtre (dans ce cas le seuil est généralement maçonné).
serreur

Profilé filant permettant le maintien des remplissages sur l’ossature du mur-rideau par serrage et généralement compression des joints d’étanchéité.

Tableau

Parties verticales de l'ouverture, dont la profondeur correspond à l'épaisseur du mur.

Tablier

Le tablier d'un volet roulant désigne l'ensemble de ses lames. Les lames peuvent être en aluminium ou en PVC.

Transformateur (de verre)

Entreprise qui traite, forme et assemble le verre plat dans le but de constituer un produit fini (vitrage bombé, feuilleté, trempé, isolant, etc.).

Vantail

Partie mobile des fenêtres ouvrant à la française, à l’anglaise ou coulissantes.

Synonymes : battant, ouvrant

VEA (Vitrage Extérieur Attaché)

Mode de fixation d'un produit verrier par attaches mécaniques ponctuelles traversantes.

VEC (Vitrage Extérieur Collé)

Mode de fixation d'un produit verrier par collage sur un cadre, le plus souvent au moyen d'un cordon mastic.

Verre(s), Vitrage et composants

Le terme verre désigne à la fois le matériau et la feuille entrant dans la composition d'un vitrage, ainsi que le produit abouti, feuilleté ou isolant.

Lorsqu'un vitrage isolant intègre un verre feuilleté, le terme "composants" est employé pour désigner les feuilles de verre qui ont permis de le constituer.

Verrières

Ouvrages inclinés construits à partir d'une ossature porteuse garnie de panneaux le plus souvent transparents.

Vitrage feuilleté

Un vitrage feuilleté est constitué de plusieurs composants simples liés entre eux par un film intercalaire en matière plastique ou par une résine.

Les désignations 45-2, 45/2 ou encore 4.5-2 correspondent à un vitrage feuilleté constitué d'un composant de 4 mm associé à un composant de 5 mm par un film d'épaisseur 2 x 0,38 mm.

Vitrage isolant

Vitrage constitué de deux feuilles ou plus de verre simple, assemblées à leur périphérie par un intercalaire linéaire assurant l'écartement et délimitant un volume de gaz sec.

Cette expression désigne tout vitrage manufacturé à multiple paroi ayant une fonction d'isolation renforcée.

 

Par convention, les faces des composants d'un même vitrage sont dénommées de l'extérieur vers l'intérieur.

Cette convention est également employée pour des vitrages distincts fermant une lame d'air isolante non close.

Vitrage isolant pour menuiserie extérieure - Erick Paquet CPA Experts
Warm Edge

La technologie du Warm-Edge (bords chauds) est destinée à améliorer l'isolation des vitrages en remplaçant le profilé intercalaire métallique qui sépare les deux verres par un profilé intercalaire plus isolant.